Himmelsmusik, Oeuvres vocales de Theile, Schütz, Erlebach, Ahle, Ritter, JC et JS Bach. L’Arpeggiata, Christina Pluhar

Christina Pluhar a souvent fait les manchettes ces dernières années par ses projets musicaux que l’on pourrait qualifier de « chemins de traverse » mêlant musique baroque et styles musicaux plus contemporains. Elle revient avec Himmelsmusik (Musique céleste), programme d’essence « pure » en compagnie de son ensemble L’Arpeggiata et de quatre chanteurs idéalement assortis : Céline Scheen, Philippe Jaroussky, Jésus Rodil, et Dingle Yandell. Les compositeurs très variés célèbrent en quelque sorte la lumière italianisante (intensité des affects) dans le répertoire vocal germanique du XVIIe siècle, comme en témoigne idéalement le lamento de Johann Christian Bach chanté par Philippe Jaroussky à la plage 2. Ce disque fait évidemment une belle place à Heinrich Schütz (« Von Gott will ich nicht lassen », « Erbarm dich Mein… ») et aboutit naturellement à Jean-Sébastien Bach (« Komm süsser Tod » BWV 478, chanté par Philippe Jaroussky). Même si ce CD raffiné ne dispense pas le frisson ultime, il s’agit d’un superbe parcours.

 

L'Arpeggiata - Christina Pluhar

Himmelsmusik

★★★★
classique

Oeuvres vocales de Theile, Schütz, Erlebach, Ahle, Ritter, JC et JS Bach, L’Arpeggiata, Christina Pluhar, Erato 0190295634001