A Northern Star, A Perfect Stone (Celestial Version), Mappe Of

Il y a un an, Mappe Of donnait un coup de balai dans le folk avec A Northern Star, A Perfect Stone. En voici maintenant une version « céleste », tout aussi expérimentale, où ne reste plus qu’une seule et longue exhalaison de la matière originale — réduite, elle, au squelette métaphorique d’un ancêtre lointain. Disparus la voix, la charpente de guitare, le sentiment de pagaille général : la caméra a changé de place, il faut chercher ailleurs la présence du musicien, beaucoup plus subtile. Écoutez l’intensité des détails : ce violoncelle comme un cri, ces carillons survivants, ces synthétiseurs grondants parfois fous, ce chuintement incongru. Ruin a gardé la même violence sourde, Cerulean, sa délicatesse. Pensez à ce que serait le réveil d’un sommeil profond, dans une chambre sans toit : un scintillement continu d’étoiles, le voyage de météores, un spectacle aussi doux qu’oppressant. De ce virage à 180 degrés, on peut dire : réussi. En spectacle le 13 septembre à La Tulipe (Montréal) et le 14 septembre à Saint Roch XP (Québec).


A Northern Star, A Perfect Stone (Celestial Version)

★★★
Ambient expérimental

Mappe Of, Paper Bag Records