Live 1962-1966. Rare Performances from The Copyright Collections, Bob Dylan

Deux disques d’extraits de spectacles de Robert Zimmerman, Dylan pour les millions d’intimes, compilation qui n’était disponible qu’au… Japon. Ces enregistrements nous parviennent pour une raison précise : ils n’étaient plus protégés par les droits d’édition, échus après 50 ans. Ainsi rassemblés à partir des sources premières, ça rend à Zimmy ce qui appartient à Zimmy. L’intérêt ? Ben, c’est Dylan. Mais encore ? On a là un véritable parcours parallèle, loin des studios : on suit le folkie ambiteux du Gerde’s Folk City en 1962 jusqu’au couronnement du protest singer à la fameuse Freedom March on Washington en 1963. Et puis, du déconcertant M. Tambourine Man joué en mai 1964 à Londres jusqu’aux performances électriques de morceaux choisis de l’album Blonde on Blonde en tournée du Royaume-Uni en mai 1965, on assiste à l’affranchissement de Bobby le sauveur en Dylan la rock star. Fascinante et fulgurante évolution.
 

 

It Ain’t Me Babe de Bob Dylan

Live 1962-1966. Rare Performances from The Copyright Collections

★★★★★
Archives

Bob Dylan, Columbia/Sony