Classique à Québec: Marie-Nicole Lemieux dans «Le chant de la terre»

L’Orchestre symphonique de Québec propose le Mahler de la grande dame d’ici Nicole Lemieux.
Photo: François Goupil Orchesttre métropolitain L’Orchestre symphonique de Québec propose le Mahler de la grande dame d’ici Nicole Lemieux.

Québec ose ! Et Marie-Nicole Lemieux ose avec Québec ! L’événement programmé par l’Orchestre symphonique de Québec sera majeur et aura lieu le 27 septembre.

C’est la rencontre entre une grande dame d’ici et une partition mythique et magique de l’histoire de la musique : Le chant de la terre, de Gustav Mahler. Évidemment, nous savions que Marie-Nicole Lemieux allait marcher un jour ou l’autre sur les traces de Kathleen Ferrier, Christa Ludwig et Brigitte Fassbänder. Mais quand ? Et où ? Le rendez-vous est pris pour le 27 septembre à Québec avec l’OSQ et Fabien Gabel. Michael Schade sera le ténor de cette soirée ouverte par Im Sommerwind (Dans un vent d’été), une oeuvre de jeunesse d’Anton Webern. Il ne s’agit pas du concert d’ouverture de la saison de l’OSQ, qui aura lieu avec Lise de la Salle une semaine plus tôt, le 19 septembre. La pianiste française jouera le 3e Concerto de Rachmaninov, comme Nicholas Angelich le fera deux semaines plus tard à Montréal avec le Métropolitain et Yannick Nézet-Séguin.

L’Orchestre symphonique de Québec se signale par une grande diversité de projets. Ainsi Petrouchka, de Stravinski, sera monté au Grand Théâtre avec des artistes de cirque le 31 octobre, alors qu’une série « Beethoven le dimanche » tentera d’attirer un public différent de celui des concerts en soirée. Le programme du 18 novembre, qui associe Jean-Marie Zeitouni et Nareh Arghamanyan, échappe d’ailleurs à la routine « ouverture-concerto-symphonie » en proposant cinq oeuvres sur le thème du folklore hongrois.

L’OSQ poursuit aussi ses concerts au Palais Montcalm : Cédric Tiberghien y jouera le 3e Concerto de Beethoven le 3 octobre. Enfin, l’OSQ reprend les 22 et 23 novembre, sous la direction de Dina Gilbert, l’excellente Symphonie du jeu vidéo montée par l’Orchestre Métropolitain pour le 375e anniversaire de Montréal.

Photo: Uwe Arens Le Club musical de Québec a notamment prévu cet automne un récital de Simon Keenlyside.

Les Violons du Roy entameront leur saison la veille du concert de Marie-Nicole Lemieux, le 26 septembre, avec le contre-ténor Anthony Roth Costanzo qui chantera son programme Händel et Glass, qui devrait paraître concomitamment en disque chez Decca. Bernard Labadie prendra le relais les 30 et 31 octobre avec un menu choral associant Haydn et Mozart avant le retour de Jonathan Cohen le 22 novembre pour un concert avec le mandoliniste Avi Avital.


Le Club musical de Québec a prévu deux concerts cet automne : un concert du Quatuor à cordes danois le 5 novembre et, surtout, un récital de Simon Keenlyside le 27 novembre, d’autant plus attendu que le baryton avait connu une longue éclipse vocale en 2015 et 2016 à la suite d’une chirurgie de la thyroïde et semble retrouver ces derniers temps toute l’étendue de ses moyens. Ce sera, avec le Mahler de Marie-Nicole Lemieux, l’événement à Québec pour les amateurs de chant, de même, bien évidemment que la production de Werther qui prendra l’affiche à l’Opéra de Québec à partir du 20 octobre.

Les cinq rendez-vous de Québec

27 septembre. Marie-Nicole Lemieux dans Le chant de la terre, de Mahler, avec l’OSQ et Fabien Gabel au Grand Théâtre.

20 octobre. L’Opéra de Québec présente Werther, de Massenet, au Grand Théâtre.

30 octobre. Bernard Labadie dirige la Messe du couronnement, de Mozart, et la Messe Nelson, de Haydn, au Palais Montcalm.

31 octobre. « Le cirque donne vie à Pétrouchka », par l’OSQ et Fabien Gabel au Grand Théâtre.

27 novembre. Récital Simon Keenlyside et Malcolm Martineau au Palais Montcalm.