Renaud Loranger bientôt directeur artistique au Festival de Lanaudière

Des sources concordantes indiquent au «Devoir» que le choix de la direction et du conseil d’administration s’est fixé sur le Québécois Renaud Loranger, 34 ans.
Photo: Pentatone Music Des sources concordantes indiquent au «Devoir» que le choix de la direction et du conseil d’administration s’est fixé sur le Québécois Renaud Loranger, 34 ans.

Le Festival de Lanaudière devrait annoncer début septembre la nomination de Renaud Loranger à la direction artistique laissée vacante par la démission de Gregory Charles.

Des sources concordantes indiquent au Devoir que le choix de la direction et du conseil d’administration s’est fixé sur le Québécois Renaud Loranger, 34 ans. Renaud Loranger est depuis octobre 2016 vice-président artistes et répertoire de l’étiquette de disques néerlandaise Pentatone. Selon nos informations, le choix s’est conclu la semaine dernière, mais n’a pu être annoncé avant le départ en vacances du directeur du Festival, François Bédard.

Une carrière dans le disque

Avant son arrivée chez Pentatone, où il a multiplié depuis deux ans les nouvelles signatures prestigieuses (Vladimir Jurowski, Piotr Beczala, Alisa Weilerstein, Magdalena Kožená, Michael Fabiano, Le Quatuor Calder, Pierre-Laurent Aimard, Francesca Aspromonte), M. Loranger avait été producteur exécutif au sein du département artistique de Deutsche Grammophon, où il a travaillé notamment sur plusieurs projets en « collaboration étroite avec Yannick Nezet-Séguin », comme le stipulait le communiqué de sa nomination aux Pays-Bas, ce qui n’a pas manqué, selon nos informations, de fortement crédibiliser sa candidature

La biographie de Renaud Loranger, qu’il a rédigée sur le réseau Linkedin fait également état de ses activités, avant son départ en Europe, de dramaturge à l’OSM et d’assistant de Patrice Chéreau pour la production de De la maison des morts de Janáček au Metropolitan Opera. On y lit aussi qu’il est membre fondateur, avec Gérard Mortier, de l’« European Think Tank ».

Un retour aux sources

S’il se confirme début septembre, le choix de Renaud Loranger semble indiquer un retour de balancier par rapport à la nomination de Gregory Charles en mars 2017. L’animateur avait notablement infléchi la ligne du festival façonnée par le père Fernand Lindsay, son créateur, et Alex Benjamin, le dauphin de celui-ci, en poste jusqu’à l’automne 2016, avant son départ pour Radio-Canada, où il dirige désormais les contenus d’ICI Musique.

Le carnet d’adresses, la perspective internationale et, surtout, une sensibilité de Renaud Loranger à ce que nous appelions le 6 août dernier dans ces colonnes l’« ADN du Festival » sont un retour à un profil classique de directeur artistique, parfois confondu avec celui de porte-parole ou d’animateur de foules ces deux dernières saisons.

Il n’a pas été possible d’obtenir les commentaires de Renaud Loranger. De son côté, France Gaignard, relationniste du Festival, n’a pas souhaité confirmer l’information et a assuré qu’aucun communiqué ne serait diffusé avant le retour des vacances après la fin de semaine de la fête du Travail.