Henri Marteau, L’œuvre pour quatuor à cordes (volume 1)

Violoniste français, né à Reims en 1874, Henri Marteau se fit connaître comme virtuose et enseignant, tant et si bien qu’il succéda au plus célèbre de ses collègues, Joseph Joachim, au Conservatoire de Berlin en 1908. Mais l’époque était davantage à la guerre qu’à l’Union européenne et Marteau, accusé de traîtrise par les Français (il était officier réserviste) et d’espionnage par les Allemands, fut emprisonné. Après la Grande Guerre, il prit la nationalité suédoise et fit de l’Allemagne sa patrie de cœur, retrouvant des postes à Prague, à Leipzig et à Dresde avant sa mort en 1934. Marteau, élève en composition de Reger, écrit une musique très chromatique qui anticipe par exemple Zemlinsky ou Hindemith, et intéressera les mélomanes qui se penchent sur le premier quart du XXe siècle. L’intérêt principal réside dans les 22 minutes de plus subtiles et françaises Mélodies avec quatuor, composées pendant des mois de détention entre 1915 et 1917, sur des textes de Sully Prudhomme et François Édouard Coppée.
 

 

Henri Marteau, L'œuvre pour quatuor à cordes (volume 1)

Henri Marteau, L’oeuvre pour quatuor à cordes (volume 1)

★★★ 1/2
Classique

Karine Deshayes, Isasi Quartet, CPO 555 128