All the Things That I Did and All the Things That I Didn’t Do, The Milk Carton Kids

Un vent nouveau se lève avec All the Things That I Did and All the Things That I Didn’t Do : pour la première fois, le duo américain The Milk Carton Kids déroge de son rigoureux canevas (guitares et voix en harmonies, point) pour accueillir un petit orchestre maison où dominent basse, batterie, cuivres et pedal steel. Il n’y a pas à dire, c’est une transition aux formes séduisantes — les airs, très lents, s’étoffent de résonances country, arabes ou andalouses. Mais du fait de l’instrumentation plus large, un caractère se perd : Joey Ryan et Kenneth Pattengale ont la mélodie moins aventureuse et leurs pickings complices, toujours vivement entrelacés, sont plus rares. Et nous voilà immergés dans les sinuosités d’une Amérique amère, à la mélancolie très personnelle. « This is where I live / In the spaces in between / The harsh light of the mornin’ / And the magic of the dream », assène Blindness, pareille à un lamento. Écoutez d’abord Younger Years, parfaitement équilibrée : c’est la clé de cet album comme un premier cap. En spectacle le 19 octobre au théâtre Corona.

 

All the Things That I Did and All the Things That I Didn’t Do

★★★ 1/2
Folk

The Milk Carton Kids, Anti-Records