I Don’t Know / Come On To Me, Paul McCartney

Êtes-vous encore dans l’auto avec eux ? Moi, je refais le circuit depuis la diffusion (et la vaste dissémination) du Carpool Karaoke de James Corden avec Paul McCartney : ce n’était pas seulement 23 minutes au paradis du beatlemaniaque et du paulophile, mais une reprise de contact plus que chaleureuse avec l’homme au milliard d’albums vendus. C’était donc possible : Paul s’est gagné de nouveaux inconditionnels. Difficile d’imaginer plus jouissive mise en marché pour le premier single de l’album Egypt Station, I Don’t Know / Come On to Me, un « double côté A » comme au temps du 45 tours We Can Work It Out / Day Tripper. Et pour cause ! Les détours mélodiques de la beatlesque ballade piano, cet I Don’t Know d’un Paul perclus de doutes, font autant d’effet que la très pimpante et irrépressible Come On to Me, avec son riff gagnant et son refrain à entonner. Épuisera-t-il jamais sa verve créative, ce diable de p’tit gars de Liverpool ? Faut croire que non.

Écoutez I Don’t Know

I Don’t Know / Come On to Me

★★★★
Pop-rock

Paul McCartney, Capitol / Universal