Live at Ronnie Scott’s, Norah Jones

Imaginez ça : Norah Jones dans un mouchoir de poche (en soie). Cent seize minutes avec elle au piano, Brian Blade à la batterie, Christopher Thomas à la basse/contrebasse. Dans votre salon, pour ainsi dire. C’est ce qu’on vit par le truchement privilégié de ce DVD. La vue, de la scène du Ronnie Scott’s Jazz Club, le dit mieux que des mots : on dirait l’Upstairs. Dans ce club londonien où les Nina Simone et Zoot Sims, mais aussi Curtis Mayfield et Jimi Hendrix, ont fait vibrer murs et âmes, Norah Jones est plutôt mal à l’aise tellement les visages la dévisagent, mais quand elle entre dans sa bulle de musique et rejoint ses champions, c’est du bonheur chaud comme des corps qui se collent. Pour l’essentiel, le répertoire provient de l’album Day Breaks, avec la Fleurette africaine de Duke Ellington pour l’imprimatur jazz. Autrement dit, l’idéale Norah : jazzy ici, roots là, soulful tout le temps. Imaginez ça en spectacle-surprise au Festival international de jazz de Montréal. Rêve éveillé.

Écoutez Flipside

Live at Ronnie Scott’s

★★★★
Spectacle

Norah Jones, Eagle Vision / Universal (DVD)