Collagically Speaking, R+R=Now

Appelons ça un supergroupe : Robert Glasper aux claviers, Christian Scott à la trompette, Derrick Hodge à la basse, Terrace Martin et Taylor McFerrin aux synthétiseurs (et vocodeur), Justin Tyson à la batterie — sans compter les invités. Six têtes d’affiche, six musiciens qui ont un pied dans le jazz et l’autre partout dans les musiques urbaines noires actuelles. Ce qui s’entend pleinement ici : ceux qui connaissent l’esthétique de Glasper reconnaîtront sa griffe pluristylistique. Jazz, oui, mais aussi R&B, hip-hop instrumental, soul, funk… En ce sens, cet album découlant d’une jam-session totalement improvisée s’inscrit en adéquation avec un courant de fond du jazz contemporain. Fort bien. Musicalement, on trouvera toutefois des pièces qui s’étirent parfois inutilement et qui cherchent leur finalité. On trouvera aussi des éclats brillants (Resting Warrior, Colors in the Dark). C’est, en somme, fort inégal — inachevé ? —, mais aussi absolument pertinent.
 

 

R+R=NOW - Resting Warrior

Collagically Speaking

★★★
Jazz

R + R = Now, Blue Note