Notre choix aux Francos cette fin de semaine

Samedi

Dany Placard

On a souvent comparé le barbu chanteur québécois Dany Placard à Tom Waits, puis à Neil Young dans ses moments plus abrasifs. Sur son dernier disque, Full Face, Placard a pris une voie grunge pour enrober ses textes personnels, qui révèlent un homme fragile, au bord de la déprime. Le gars du Lac mérite un détour dans votre horaire Francos.

À 18 h, à l’angle Clark et De Montigny

Le Nombre

C’est une résurrection ! Le groupe rock’n’roll Le Nombre renaît de ses cendres le temps de quelques concerts d’été, dont aux Francos samedi soir. Son dernier disque, Vile et fantastique, date déjà de 2009, mais y replonger est loin d’être douloureux, bien au contraire. Les guitares sont coupantes, toujours un peu rétros, et Le Nombre fera probablement danser les vieux trentenaires et les rockeurs dans la quarantaine.

À 20 h, à l’angle De Maisonneuve et Jeanne-Mance

Dimanche

Stone : hommage à Plamondon

Juste après le concert-hommage à Jacques Higelin mené dès 19 h 30 par Yann Perreau — et dont on vous parle plus loin dans le D Magazine — c’est au tour de Plamondon de voir son travail souligné et ses pièces réarrangées. Avec une brochette d’interprètes pas piquée des hannetons, comme Ariane Moffatt, Betty Bonifassi, Klô Pelgag, La Bronze, Marie-Pierre Arthur et Martha Wainwright.

À 21 h, sur la place des Festivals