Downey to Lubbock, Dave Alvin et Jimmie Dale Gilmore

Rencontres. On trouve des disques, on découvre des artistes sur scène et, bien souvent, on a l’impression que ces disques, ces artistes, nous attendaient. Ce n’est pas affaire d’âge ni de distance : onze ans et mille milles séparent le Downey de Dave Alvin du Lubbock de Jimmie Dale Gilmore. Le rockeur des Blasters (groupe formé en 1978) et le folkeux des Flatliners (fondés avec Joe Ely et Butch Hancock en 1972), copains depuis pas si longtemps, se sont rendu compte qu’ils avaient le blues, le folk-blues et le R’n’B en commun, et qu’ils en avaient été imprégnés dans le même lieu mythique : l’Ash Grove de Los Angeles. C’est donc là qu’ils sont allés chercher la matière de ce magnifique album, créant quelques chansons de leur cru, ravivant du Lloyd Price (Lawdy Miss Clawdy), du folk hippie (Get Together), du Lightnin' Hopkins et même du Woody Guthrie troublant d’actualité (Deportee). Ce n’est pas seulement une rencontre heureuse : c’est l’Amérique encore possible.


Dave Alvin et Jimmie Dale Gilmore - Deportee

Downey to Lubbock

★★★★
Americana

Dave Alvin et Jimmie Dale Gilmore, Yep Roc