La chanteuse Maurane est décédée

Maurane, à la Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en 2011
Photo: Eddy Berthier CC Maurane, à la Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en 2011

La chanteuse belge Maurane est décédée à l’âge de 57 ans, a rapporté la chaîne de télévision RTBF lundi soir.

L’artiste aurait été retrouvée inanimée dans son lit dans sa résidence située à Schaerbeek, un arrondissement de Bruxelles, précise la chaîne belge.

Née le 12 novembre 1960, Maurane, de son vrai nom Claudine Luypaerts, s’est fait connaître du grand public dans les années 1980, notamment en jouant dans l’opéra rock Starmania de Michel Berger et Luc Plamondon.

Son décès a causé une onde de choc dans la communauté artistique lundi. Pas plus tard que jeudi dernier, elle effectuait un retour sur scène après deux ans d’absence, dans le cadre d’une soirée hommage à Jacques Brel à l’Inc’Rock Festival.

Elle partageait la nouvelle le jour même avec ses fans sur son compte Facebook : « Aujourd’hui, je remets officiellement les pieds sur une scène après plus de 2 ans d’absence. Je ne vous dirai pas dans quel état je suis… Vous devez vous en douter. »

Dans cette même publication, Maurane précisait également travailler sur un nouvel album. « Les choses avancent bien puisque 14 maquettes sont enregistrées […] Un premier single devrait sortir au courant de l’été. » Une tournée était prévue pour 2019.

Une carrière prolifique

La chanteuse a baigné dans la musique dès son plus jeune âge. Son père était compositeur et directeur de l’Académie de musique de Verviers, et sa mère professeure de piano.

Maurane s’est fait connaître en 1979 en participant au spectacle Brel en mille temps, à Bruxelles, notamment en compagnie de Philippe Lafontaine. Elle a par la suite été choriste pour Viktor Lazlo et Jo Lemaire.

En 1984, elle lance son premier album, Danser. Mais c’est quatre ans plus tard qu’elle atteint le rang de vedette internationale en tenant le rôle de Marie-Jeanne dans la comédie musicale Starmania.

Elle connaît par la suite une carrière prolifique, acclamée tant par ses fans que par la critique. Parmi ses plus grands succès se trouvent les chansons Sur un prélude de Bach, Des millions de fois, A l’altru mondu, Dernier voyage et Si aujourd’hui.

« J’ai toujours choisi mon répertoire instinctivement, sans chercher le tube, de façon organique », avait-elle déclaré au Paris Match.

Maurane est également reconnue pour avoir chanté de nombreux duos avec d’autres artistes, dont Lara Fabian et Michel Fuguain.

Au fil de sa carrière, elle a remporté de nombreuses récompenses. Elle a notamment été nommée Chevalier, puis Officier de l’Ordre des arts et des lettres en France (2001 et 2011), de même que Chevalier de l’ordre de la Couronne de Belgique (2003).

Engagement social

En 1993, la chanteuse s’engage dans la lutte contre le sida. Aux côtés entre autres de Francis Cabrel, d’Alain Souchon et de Maxime Le Forestier, elle monte sur la scène de l’Olympia de Paris au profit de l’association Sol en si (Solidarité Enfants Sida).

De 1996 à 2013, Maurane s’implique auprès des Restos du coeur – association fondée par Coluche qui offre de l’aide alimentaire d’urgence aux plus démunis – en participant aux concerts des Enfoirés.

Elle a également enregistré en 2008 Le projet Baltimore, en soutien aux otages du monde entier, dont Ingrid Bétancourt, qui a été prisonnière des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) de 2002 à 2008.

En 2016, Maurane avait dû prendre une pause de la scène en raison d’une opération. Elle souffrait d’un oedème aux cordes vocales.