Tout ça n’existe pas, La Cécité des amoureux

La chanson francophone belge existe, mais elle ne l’a pas facile. Il aura fallu quatre ans depuis le démo passé de main en main aux Francofolies de Spa 2014 pour en arriver à ce mini-album de quatre titres exquis, disponible en téléchargement. Il s’est passé quoi pour le groupe liégeois ? Qu’est-ce qui ne s’est pas passé ? C’est compliqué. Peu de présences dans les festivals anglophiles, peu d’espace dans les radios anglophiles… Et pourtant, quelle grâce dans cette voix et ces harmonies, quelle élégance dans ces phrases de Jeff Bertemes, quel goût dans ces partitions pour piano et quatuor de chambre où se mêlent, mine de rien, banjo, ukulélé, créant une sorte de bluegrass baroque dans Hôtel hôtel (en duo avec le groupe Dalton Télégramme). Parcours d’une vie dans la chanson titre, appel à la mort assistée dans Chambre 24, portrait d’époque un peu Vincent Delerm dans Célibataire, partout fond et forme idéalement s’allient. La chanson, à ce niveau, doit être célébrée, pas escamotée.

Écoutez La Cécité des amoureux

Tout ça n’existe pas

★★★★
Chanson

La Cécité des amoureux, Indépendant