Silvius Leopold Weiss, «Early Works», Fantaisies, sonates et suites pour luth, Joachim Held

Certes cette parution est confidentielle, mais c’est la beauté et la chance du métier de journaliste musical que de pouvoir repérer et mettre en valeur ces discrets et exceptionnels artisans de la musique. Cela fait des mois que je guette la mise en marché, ici, de ce bijou. C’est chose faite depuis le 2 mars. Après Stefano Maiorana dans un CD Kapsberger suprême chez Fra Bernardo, voici un autre divin disque de luth, signé cette fois par Joachim Held. Le nom de Silvius Leopold Weiss (1687-1750), contemporain de Bach, est bien connu des luthistes, Hopkinson Smith reprenant à son compte les paroles de la soeur de Frédéric II de Prusse sur le « fameux Weiss, qui excelle si fort sur le luth, qu’on n’a jamais vu son pareil, et que tous ceux qui viendront après lui n’auront que la gloire de l’imiter ». Ce disque magique d’oeuvres de jeunesse, sublimement enregistré, montre que, chez Weiss, la valeur n’a pas attendu le nombre des années.

 

Joachim Held joue un Menuet de Silius Leopold Weiss

Silvius Leopold Weiss

★★★★ 1/2
Classique

« Early Works ». Fantaisies, sonates et suites pour luth. Joachim Held. Haenssler Classic, HC 16045.