Inconduite sexuelle: le trou aux Juno laissé par le groupe Hedley reste vide

Le groupe Hedley aux Much Music Video Awards à Toronto le 19 juillet 2016
Photo: Chris Young La Presse canadienne Le groupe Hedley aux Much Music Video Awards à Toronto le 19 juillet 2016

Les Juno ne désigneront pas de groupes ou artistes à la place de Hedley après que la formation de Vancouver eut retiré son nom des finalistes dans les catégories groupe de l’année, album pop de l’année et prix du public.

Éclaboussé par des allégations d’inconduite sexuelle sur les réseaux sociaux, le groupe pop-rock a dit ne pas avoir voulu « être une distraction pour la plus grande cérémonie de la musique canadienne ».

Les membres du groupe — qui compte 31 nominations aux Juno depuis 2006 et deux trophées — ont dit lundi par communiqué qu’ils prévoyaient de « parler de la façon dont [ils] ont déçu certaines personnes et de ce [qu’ils prévoient] de faire à ce sujet ».
 

Mardi, les Juno ont indiqué par communiqué qu’aucun nom ne serait ajouté dans les catégories concernées étant donné que le processus de vote s’est déjà amorcé le 9 février.

31
C’est le nombre de nominations que cumule aux Juno depuis 2006 la formation rock originaire de Vancouver. Elle a remporté deux trophés.

Une porte-parole de l’Académie des Juno a affirmé qu’il n’y avait personne de disponible dans l’organisation pour accorder une entrevue. Elle a affirmé que les votes déjà enregistrés pour le groupe Hedley seraient retirés, mais que les votants ne seraient pas appelés à soumettre un nouveau bulletin.

Les anciens chouchous de Much Music — avec Jacob Hoggard à la voix, en compagnie de Dave Rosin, de Tommy Mac et de Jay Benison — avaient publié un communiqué mercredi dernier, démentant les allégations à leur endroit tout en avouant avoir par le passé « épousé un style de vie qui incorpore son lot de clichés du rock’n’roll ».

À voir en vidéo