Little Dark Age, MGMT

« Get ready to have some fun ! » lance une voix féminine durant les premières mesures de She Works Out to Much, la chanson qui ouvre le quatrième album du groupe brooklynois MGMT. Préparez-vous surtout à être surpris : toute une mutation esthétique pour ces trublions psyché-rock, qui changent de décennie de référence en enrobant leurs refrains de parures synth-pop. L’extrait Me and Michael, ballade pop aigre-douce animée par une basse pointilleuse et une batterie typiquement années 1980, très bonne au demeurant, passerait même pour une composition oubliée de A-Ha ! Little Dark Age se veut une réflexion sur notre époque (glauque), avec des textes existentiels (la colérique When You Die, obsession pour le téléphone portable sur TSLAMP) portés par des airs accrocheurs et une réalisation soignée signée Patrick Wimberley (Chairlift) et Dave Fridmann (Mercury Rev). Les compositions ne sont pas toutes également raffinées, mais l’ensemble s’écoute fluidement, avec intérêt et étonnement.

 

MGMT - Me and Michael

Little Dark Age

★★★
Pop

MGMT, Columbia