Fantaisie Kreisleriana. Oeuvres pour piano de Robert Schumann, Jean-Philippe Collard.

La Dolce Volta est un éditeur précieux qui croit aux vertus du disque bien fait. Qui aurait l’idée de télécharger cela alors que tout est dans l’objet, dans sa conception, dans les photos et dans les textes qui l’accompagnent ? Ce travail cousu main englobe le choix et le réglage (Helmut Klemm) du piano, la prise de son (Jean-Marc Laisné) et cette idée formidable de redonner la parole à des pianistes matures un peu trop vite oubliés. Après Philippe Bianconi dans Debussy, voici un lumineux Schumann de Jean-Philippe Collard, qui nous a montré en août dernier dans le Concerto pour la main gauche que son jeu n’avait rien perdu en puissance et en carrure. Admirablement française par sa clarté, jamais histrionique, cette Fantaisie se range parmi les rares réussites de studio au disque (Argerich, Le Sage, Fiorentino). De fait, ce CD au programme idéal représente une porte d’entrée optimale à l’oeuvre pour piano de Schumann.

 

Jean-Philippe Collard joue la Fantaisie en ut majeur de Schumann

Fantaisie & Kreisleriana

★★★★ 1/2
Classique

Oeuvres pour piano de Robert Schumann. Jean-Philippe Collard. La Dolce Volta LDV 30.