Audible Songs from Rockwood, Fiver

Pour terminer cette recension des oubliés de 2017, avant de s’attaquer à ce que 2018 nous réserve, voici Audible Songs from Rockwood, par Fiver, alias Simone Carve\r, alias Simone Schmidt, paru en avril. Cet album est un concept : pour le réaliser, Schmidt a puisé l’inspiration des paroles dans les archives de la Rockwood Asylum for the Criminally Insane, à Kingston, s’abreuvant des dossiers de femmes incarcérées entre 1856 et 1881. Au-delà du simple fait divers, c’est une réflexion sur les personnes confinées aux marges de la société, autant il y a 100 ans qu’aujourd’hui, que la jeune artiste de Toronto propose sur cet album fouillé et dense. Musicalement, Schmidt est fidèle aux racines du folk : accordéons, banjos et guitares font croire à une veillée à la chandelle, sans tomber dans le pastiche. Sensible, nostalgique et minutieux, le travail de Fiver nous place devant les coins sombres de l’histoire et de nous-mêmes. En concert au Petit Campus le 13 janvier.
 

Audible Songs from Rockwood

★★★★
Folk

Fiver, Idée Fixe records