Le producteur de disques et réalisateur québécois André Di Cesare est décédé

L’industrie de la musique québécoise vient de perdre l’un de ses plus importants producteurs et réalisateurs de disques, André Di Cesare, qui s’est éteint le matin du 24 décembre.

Selon sa soeur, Johanne Di Cesare, il est décédé à l’hôpital, emporté par une maladie qui l’a particulièrement affaibli au cours de la dernière année. Il avait 70 ans.

Figure importante de l’industrie musicale des années 1980 et 1990, André Di Cesare est resté à la tête des Disques Star jusqu’à la fin de sa vie. De 1987 à 1989, il a aussi assuré la présidence de l’ADISQ.

Au cours de sa carrière, André Di Cesare a collaboré avec de nombreux grands noms de la chanson dont Martine St-Clair, Roch Voisine, Renée Martel, Nicole Martin, Patrick Norman et Fernand Gignac.

Depuis quelques années, il s’occupait de la carrière de l’auteur-compositeur-interprète William Deslauriers.

André Di Cesare laisse dans le deuil sa femme et leurs deux filles âgées de 17 et 22 ans.

« André, il vivait pour la musique. Dans la dernière année, il était malade, mais il travaillait quand même. Il suivait ses artistes », a confié sa soeur en entrevue avec La Presse canadienne, en soulignant qu’il s’était constitué une bonne collection de prix Félix et de disques d’or obtenus au fil de sa longue carrière.

La chanteuse Martine St-Clair a rendu hommage sur sa page Facebook à celui qui a contribué à lancer sa carrière. « Avec toi, j’ai appris ce que voulait dire interpréter ses chansons, les vivre de l’intérieur », a-t-elle écrit.