Intense Cité, Paul Cargnello

Dilemme du critique. À quoi bon porter un jugement sur un projet si généreux ? La genèse d’Intense Cité est racontée dans le dernier numéro de L’Itinéraire : la choriste Karine Pion connaît Cargnello, pense à lui lorsqu’elle a vent du projet de mettre en chanson les mots de poètes-camelots du magazine. Cargnello a reçu un poème de Siou, qu’il trouvait si bon qu’il lui en a commandé assez pour faire un disque complet. Le voici, avec les mots d’un parolier qui l’a eue dure et les musiques du chansonnier engagé, sa gouaille, ses grooves folk-blues-rock-reggae, ici davantage trempés dans le soul que d’habitude, ça lui va bien. En achetant le récent Itinéraire auprès de votre camelot préféré, vous trouverez un code pour télécharger l’album. Les profits des ventes de l’album, en format physique ou numérique, seront versés à L’Itinéraire et à ses camelots. À quoi bon juger un projet si généreux ? Pour vous dire qu’en plus d’encourager le média d’insertion sociale, vous achetez un vrai bon disque. Pour la cause autant que pour les chansons.

Écoutez L'intrus

Intense Cité

★★★★★
Chanson

Paul Cargnello, Quartier Général