Phases, Angel Olsen

Ceci n’est pas une compilation d’inédits, mais bien une radiographie du travail d’auteure-compositrice d’Angel Olsen. Exception faite des titres orchestrés comme la langoureuse Special, exclue du superbe album My Woman paru en 2016, le reste de ces enregistrements nous fait voir la chanson dans sa plus simple expression. D’admirables squelettes de compositions, l’émotion brute servie à la guitare, acoustique ou électrique, d’où transpirent les influences rock psychédéliques de ses débuts et le folk-country plus évident sur les deux derniers. Même les restants de studio, les démos qui grichent et les fonds de tiroirs à chansons d’Angel Olsen méritent d’être écoutés, surtout en cette période où les jours raccourcissent à vue d’oeil. Cette sortie est d’autant plus judicieuse que le dévoilement de sa cache d’archives musicales, aujourd’hui, donne l’impression que la brillante musicienne pourrait avoir envie de repartir sur de nouvelles bases musicales. Nous en aurons peut-être une idée le 5 décembre, alors qu’elle remettra les pieds au théâtre Rialto.
 

Phases

★★★ 1/2
Rock

Angel Olsen, Jagjagwar