Crazy Girl Crazy, Ludwig Orchestra, Barbara Hannigan

Il existe dans le monde de la musique un phénomène sans équivalent : une chanteuse-chef d’orchestre qui fait tourner les têtes. Un pays n’est pas au courant : le sien ! Parmi ceux qui savent, quelques-uns vont jusqu’à l’imaginer à la tête de l’OSM… Car elle est Canadienne, Barbara Hannigan, née il a 46 ans à Halifax. En Europe, sa notoriété explose depuis cinq ans, grâce notamment à des concerts avec Simon Rattle et à des productions à l’opéra de Lulu et Written on Skin. La France s’est particulièrement entichée de la belle flamboyante : France Musique lui a consacré une pleine journée, le cinéaste Mathieu Amalric a tourné un documentaire et Alpha lui a ouvert les portes pour ce CD sur mesure mettant en valeur la chanteuse de musique contemporaine (Sequenza III de Berio), la chef d’orchestre et chanteuse dans Lulu Suite et une suite de Girl Crazy (Gershwin) spécialement arrangée. Juste portrait d’une femme peu ordinaire.

Écoutez un extrait de l'album

Crazy Girl Crazy

★★★★ 1/2
Classique

Oeuvres de Berio, Berg et Gershwin. Ludwig Orchestra, Barbara Hannigan (soprano et direction). Alpha 293

3 commentaires
  • Sylvio Le Blanc - Abonné 27 octobre 2017 09 h 42

    J'ai vu un documentaire intéressant sur cette musicienne :

    « I'm a Creative Animal », de Barbara Seiler (52 minutes, Suisse, Allemagne, 2014). Il a été présenté au 33e FIFA (2015).

    Elle trimballe ses couteaux de cuisine en voyage et prépare sa propre bouffe dans sa chambre d'hôtel.

    • Sylvio Le Blanc - Abonné 27 octobre 2017 13 h 13

      Maintenant que j'y repense, c'est sûrement votre article qui m'a incité à aller le voir. Parce que vous parlez d'un autre film dans cet article, sur Kaufmann, que j'ai aussi vu. Un type à la belle voix, mais qui m'a paru très bizarre.