Les Goules: quatre questions pour une première partie

Les Goules monteront sur la scène des plaines d’Abraham avant Lisa LeBlanc et Les Cowboys Fringants ce mardi soir.
Photo: Jay Kearney Les Goules monteront sur la scène des plaines d’Abraham avant Lisa LeBlanc et Les Cowboys Fringants ce mardi soir.

Pendant le Festival d’été de Québec, des artistes ou groupes québécois se produiront sur la grande scène des Plaines en première partie de grosses têtes d’affiche. Le Devoir leur a posé quatre questions éclair. Aujourd’hui : Rabin Kramaslabovitch des Goules, qui monteront sur scène avant Lisa LeBlanc et Les Cowboys Fringants mardi soir.

Quelle a été votre première réaction quand vous avez appris que vous alliez jouer sur les Plaines avant d’aussi grosses pointures ?

Au début, on était un peu surpris parce que Lars Ulrich de Metallica nous avait dit qu’il voulait faire un petit set d’une quarantaine de minutes et qu’il aimerait bien qu’on soit la tête d’affiche pour son show… Mais plus sérieusement, on connaît bien Lisa LeBlanc et les Cowboys (personnellement ou pour leur musique), donc c’est avec un immense plaisir qu’on a appris la nouvelle. D’autant plus que c’est un show extérieur et qu’on va pouvoir fumer sur scène.

Est-ce qu’une première partie est pour vous un mal nécessaire, un passage obligé ou une occasion à saisir ?

Tous les shows de cette envergure sont une occasion à saisir. Si vos tantes y sont, elles ont qu’à bien se tenir. De plus, on ne va pas se cacher, ce n’est pas la première fois qu’on ouvrira pour d’autres groupes.

Votre expérience des premières parties vous a-t-elle préparés à une telle situation et à une scène de cette envergure ?

Il n’existe pas vraiment de préparation pour ce type d’événement. Tout sera là avec l’énergie qu’on nous connaît. Si les fans des deux autres bands nous aiment, tant mieux, sinon, Trump sera toujours pire que nous, Lars Ulrich aussi. En somme, faut pas trop s’énerver, avoir des attentes ce n’est jamais bon. Bref, être nous-mêmes suffira amplement.

Quelle sera votre stratégie sur scène ?

Donner un bon show et fumer.