Still Dreaming, ou l’enivrant goût de la liberté

Le saxophoniste Joshua Redman
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Le saxophoniste Joshua Redman

S’il y avait de la vie, de la puissance, du souffle et des éclats dans la musique de Still Dreaming mardi soir à la Maison symphonique ? Tout ça, oui, mais aussi et surtout une manifestation lumineuse de ce que peut vouloir dire le mot « liberté » en musique.

Le saxophoniste Joshua Redman — admirable encore mardi — a monté ce quartet (Brian Blade à la batterie, Ron Miles à la trompette et Scott Colley à la contrebasse) pour célébrer la musique du groupe Old and New Dreams (OND), qui lui même célébrait il y a une quarantaine d’années la musique d’Ornette Coleman.

Du pionnier du free jazz à OND et Still Dreaming, une constante : une approche vigoureuse d’un jazz qui se veut libre de contraintes, mais certainement pas dépouillé d’intérêt mélodique. La musique présentée mardi à la Maison symphonique pouvait certes flirter avec des intonations free, mais sans jamais quitter complètement le créneau d’un jazz hybride — exigeant et accessible.

La musique à bras-le-corps, portée haute et incandescente. Intense et belle.

Ce qu’il y eut : plusieurs compositions de Joshua Redman, deux de Scott Colley, une de Don Cherry (l’ancien trompettiste de OND, pas le commentateur sportif…), une de Charlie Haden et une de Dewey Redman, père de Joshua et membre de OND. Pas de Coleman implicite avant le rappel, mais du Coleman dans l’esprit partout.

En entrevue avec Le Devoir cette semaine, Joshua Redman parlait de Old and New Dreams comme d’un groupe qui est arrivé à « combiner [une] approche très free avec une grande pureté, simplicité, profondeur, lyrisme… ». À cet égard, Still Dreaming célèbre bellement cet héritage, d’autant qu’il le fait sans aucune volonté d’imiter. Très libre, là encore.

Beaucoup de richesse dans les schémas harmoniques, beaucoup de souplesse dans le jeu rythmique de Blade, beaucoup de douceur et de fureur dans les cuivres de Redman et Miles ; beaucoup de tout dans un grand tout brillant.

À voir en vidéo