Jordi Savall cultive la fierté du disque

Jordi Savall a été le premier musicien à créer, dès 1998, sa propre étiquette de disques, Alia Vox, pour anticiper les mutations du marché de la musique enregistrée.
Photo: David Ignaszewski Jordi Savall a été le premier musicien à créer, dès 1998, sa propre étiquette de disques, Alia Vox, pour anticiper les mutations du marché de la musique enregistrée.

Avec son programme Venise millénaire, Jordi Savall a une nouvelle fois rassemblé, en une véritable communion musicale, un auditoire d’horizons très divers. Le musicien catalan façonne également, avec grand soin, un legs discographique unique en son genre qui touche de la même manière. Survol de ses plus récentes parutions.

Leur projet Venise millénaire, qui a récemment conquis Carnegie Hall quelques jours après sa première nord-américaine à Montréal, Jordi Savall et ses musiciens l’ont déjà immortalisé pour une parution discographique attendue en fin d’année 2017. Il s’agira d’un livre-disque, tout comme Les routes de l’esclavage, un projet que Savall a proposé à Montréal à l’horizon 2018.

Jordi Savall fut le premier à anticiper les mutations du marché de la musique enregistrée et à créer, dès 1998, sa propre étiquette de disques, Alia Vox, afin d’en piloter lui-même la politique artistique et d’en maîtriser la qualité éditoriale. Nous n’avions ces dernières années pas été mis au courant de l’activité éditoriale d’Alia Vox, au point de nous imaginer que le label n’était plus disponible au Canada. Impression erronée, puisque, en marge du concert, plusieurs parutions nous sont parvenues de la part du distributeur Pelléas.

Rééditions

La discographie de Jordi Savall s’enracine dans les années 1970 chez EMI, au sein de la collection « Reflexe », le pendant d’Archiv, le catalogue de musique ancienne de Deutsche Grammophon. Ces parutions permettent alors aux mélomanes de découvrir la musique espagnole, du Moyen Âge au baroque.

L’avant-Alia Vox, et quasiment toute la production parue en CD, est néanmoins associé à Astrée, l’étiquette créée par Michel Bernstein. Jordi Savall a racheté le fonds Astrée, qu’il réédite au compte-goutte, après une remastérisation soignée, dans le cadre d’une collection intitulée « Alia Vox Héritage ».

Les dernières reprises commentées dans Le Devoir avaient été, à l’été 2014, Alcione de Marais, Recercadas d’Ortiz et Lachrymae de Dowland, trois piliers du catalogue Savall.

Dans le même esprit, le musicien a publié, depuis, une Symphonie héroïque de Beethoven (1994, AVSA 9916) assez agitée et sans lendemain, son Orfeo de Monteverdi, orchestralement suprême mais à la distribution inégale (2002, 2 SACD AVSA 9911), ainsi qu’une compilation dédiée à sa défunte épouse, Montserrat Figueras (La voix de l’émotion II, 1 SACD + 2 DVD, AVDVD 9904).

Contrairement à la fournée précédente, ce ne sont donc pas les rééditions qui attirent notre attention.

Livres-disques

Les livres-disques, projets de prestige de Jordi Savall, documentent la démarche philosophique et humaniste du musicien. La dernière parution commentée ici (octobre 2014) fut Bal-Kan. En attendant Les routes de l’esclavage, deux livres s’ajoutent à la collection.

Guerre et paix, 1614-1714 (AVSA 9908) balaie musicalement le siècle précédant la fin de la guerre de succession d’Espagne en 1714 (paix d’Utrecht). Débutant par l’attaque des Ottomans contre les Hongrois en 1613 et le massacre des juifs à Francfort en 1614, cette période, qui comprend la guerre de Trente Ans, est une succession de conflits, d’invasions et de massacres. Le projet musical majeur est très majoritairement occidental et baroque, coeur du répertoire de Savall.

Un autre livre-disque, tout aussi fascinant, Ramon Llull, 1232-1316, ressuscite la figure d’un philosophe et théologien. Grand voyageur, Ramon Llull se signale, aux yeux de Savall, par sa « proximité avec le monde musulman, [qui] lui donnera une vision exceptionnelle de cette religion et de cette culture [et] le différenciera de tous les intellectuels européens de son temps ». Llull est le prétexte de Savall pour explorer la Catalogne médiévale (« une époque de splendeur culturelle, marquée par la coexistence (pas toujours pacifique) des trois cultures religieuses de son temps : la chrétienne, la musulmane et la juive »), la musique étant entrecoupée de récits traduits en français dans l’ouvrage.

Nouveautés

Ce qui surprend dans les récentes parutions, c’est la vitalité redoublée du musicien, qui enchaîne les projets plus convaincants les uns que les autres.

Pour les plus accros, il y a un disque beau et austère, La lira d’Espéria II (AVSA 9907), où Savall, accompagné de percussions, joue de la vièle, du rebec et du rebab. Vingt ans après le volume 1 consacré à la vièle médiévale, Savall se penche sur le répertoire de Galice. Sauf erreur, le volume 1 paru en 1996 n’a pas été réédité sur étiquette Alia Vox.

Ceux qui aiment les parcours musicaux oecuméniques de Savall seront fascinés par Granada, 1013-1502, un concert enregistré en 2013 d’un programme imaginé pour célébrer le millénaire de la fondation du royaume de Grenade en une « évocation historique et musicale de cinq siècles de vie d’une des villes les plus importantes et les plus admirées de l’Andalousie musulmane ». C’est un album dont émane une puissance hypnotique.

À ces parutions s’ajoutent quatre superbes disques « classiques », tous recommandables.

Le plus spectaculaire est Les éléments (2 SACD AVSA 9914), des musiques de tempêtes et d’orages signées Rebel, Locke, Vivaldi, Marias, Telemann et Rameau.

L’album consacré à Heinrich Ignaz Franz von Biber comprend la Missa Salisburgensis, couplée au fameux enregistrement de 2002 de la Battaliaà 10 (AVSA 9912)

Un programme Dixit Dominus (AVSA 9918), enregistré à Barcelone en 2015, associe Vivaldi, Haendel et Mozart, alors que Magnificat couple les oeuvres ainsi nommées de Bach et de Vivaldi, augmentées d’un nouvel enregistrement par Pierre Hantaï du Concerto pour clavecin BWV 1052. L’album (AVSA 9909D) comprend un CD et un DVD.


Savall en cinq disques choisis

Guerre et paix. Livre-disque, 2 SACD AVSA 9908

Granada, 1013-1502. SACD AVSA 9915

Ramon Llull, 1232-1316. Livre-disque, 2 SACD AVSA 9917

Les éléments. 2 SACD 9914

Biber : Baroque Splendor. SACD AVSA 9912