Retour en jaune pour Lang Lang

Deutsche Grammophon annonce le « retour au bercail » de la méga star du classique Lang Lang, le pianiste qui avait, en 2010, tourné le dos à la maison de disque qui l’avait rendu célèbre pour rejoindre Sony Classical. Ce transfert aurait rapporté 3 millions de dollars au pianiste, selon des chiffres abondamment relayés par la presse à l’époque. Le mariage Lang Lang-Sony aura duré six ans. Le premier enregistrement de la nouvelle ère DG-Lang Lang sera intitulé The Piano Book et comportera des oeuvres pour piano célèbres. Il sera suivi d’un enregistrement des Variations Goldberg de Bach. Deutsche Grammophon a désormais parmi ses artistes les trois grands pianistes chinois : Lang Lang, Yuja Wang et Yundi. Une situation tenable ?

À voir en vidéo