L’année des pianistes

Le Sibérien Pavel Kolesnikov vient se joindre à la grandiose équipe de pianistes d’Hyperion.
Photo: Honens Competition Le Sibérien Pavel Kolesnikov vient se joindre à la grandiose équipe de pianistes d’Hyperion.

L’année classique 2016 restera marquée par le nombre d’importants disques de piano. Outre les CD retenus ici, on pense aux débuts de Lucas Debargue, à l’intégrale Brahms de Geoffroy Couteau, au premier Murray Perahia chez DG, au nouveau Scarlatti d’Evgueni Sudbin chez BIS, aux Variations Goldberg revues par Zhu Xiao-Mei et Angela Hewitt et aux regards de Grigory Sokolov et Steven Osborne sur la Sonate Hammerklavier

Le millésime 2016, qui a vu au moins trois parutions opératiques intéressantes (L’Aiglon de Kent Nagano, Les Noces de Figaro de Yannick Nézet-Séguin et Don Giovanni de Theodor Currentzis), est aussi celui des valeurs sûres, René Jacobs, Manfred Honeck et Leonardo García Alarcón, des habitués de ces classements.

 

 

1 commentaire
  • Daniel Saindon - Abonné 28 décembre 2016 09 h 27

    et le Concertango Grosso de Francois Dompierre?

    Suis-je le seul à penser que le Concertango Grosso de Francois Dompierre pour piano (Louise Bessette) et orchestre (orchestre de chambre Apassionata) est une oeuvre originale qui vient enrichir le répertoire mondial de ce style musical?
    Le tango est un style musical qui est difficile à exécuter parce qu'il chevauche la musique classique et la musique populaire. Ce concerto grosso est une oeuvre majeure que l'on peut placer sans hésitation à côté du concerto grosso de Astor Piazzolla sans qu'il lui fasse ombrage.