Oratorio de Noël, Oeuvre de Jean-Sébastien Bach. Solistes, Dunedin Consort, John Butt. Linn 2 CD CKD 499.

Les CD du Dunedin Consort suscitent un engouement critique impressionnant en Angleterre. Je les trouve, en général, plutôt émaciés et froids, le brio et l’apparence l’emportant nettement sur le message véhiculé par les oeuvres. Cet Oratorio de Noël est bien dans la lignée chambriste, esthétisante et précieuse des précédents enregistrements. Un « choeur » composé par les solistes est soutenu par 21 instrumentistes. Ce choeur, enregistré de près et réverbéré, est doublé dans les Cantates 1, 3 et 6. Sur le fond, je ne crois ni à ce dispositif ni à ces effectifs. Sur la forme, je suis très loin d’entendre, dans les solos, des chanteurs convaincants. John Butt choisit un quatuor pour les Cantates 1, 3 et 6 et un autre pour les Cantates 2, 4 et 5. Le premier Évangéliste, Nicholas Mulroy, est clair, mais ses voyelles révèlent qu’il n’est pas Allemand. Le second, Thomas Hobbs, est assez nasillard. Circulez, il n’y a rien à glaner ici.


Le Dunedin Consort interprète le choeur Ehre sei Gott de l'Oratorio de Noël de Bach

Oratorio de Noël

★★
Musique classique

Oeuvre de Jean-Sébastien Bach. Solistes, Dunedin Consort, John Butt. Linn 2 CD CKD 499.

À voir en vidéo