La Beyoncé réinventée mène les nominations

Chance The Rapper marque l’histoire des Grammies en devenant le premier artiste à obtenir une nomination pour un album offert en diffusion en flux seulement.
Photo: Michael Zorn Associated Press Chance The Rapper marque l’histoire des Grammies en devenant le premier artiste à obtenir une nomination pour un album offert en diffusion en flux seulement.

L’audace aura payé pour Beyoncé, du moins pour l’instant. Avec son Lemonade, un disque surprenant aux sonorités variées et à des lieues de la pop commerciale qu’elle a déjà elle-même faite, la chanteuse américaine trône avec neuf nominations aux 59es prix Grammy, les trophées américains de la musique, qui cette année font place aux artistes uniquement diffusés sur certaines plateformes de streaming.

Beyoncé est entre autres en lice pour les prix de l’enregistrement, de la chanson et du vidéoclip de l’année — tous trois pour le morceau engagé Formation —, de l’album de l’année et de meilleur album urbain contemporain, ainsi que pour le prix de la meilleure performance pop (en solo) et aussi rock.

Mais la diva aura une chaude compétition lors du gala des Grammies, présenté le 12 février à Los Angeles. Les rappeurs Drake et Kanye West ainsi que la chanteuse Rihanna ont tous récolté huit chances de repartir avec un gramophone doré. La Britannique Adele, avec son album 25 écoulé à plus de 20 millions d’exemplaires dans le monde, fera une chaude lutte à Beyoncé avec ses cinq mentions, dont trois dans des catégories de pointe, dont l’album de l’année.

De nouvelles méthodes

Photo: Michael Zorn Associated Press Chance The Rapper marque l’histoire des prix Grammy en devenant le premier artiste à obtenir une nomination pour un album offert en diffusion en flux seulement.

Cette édition des prix Grammy épouse par ailleurs les nouvelles tendances numériques dans la diffusion et le marketing de la musique. En vertu de nouvelles règles, un artiste peut être en nomination même si son album a été diffusé uniquement ou pour un certain temps sur les grandes plateformes de diffusion en flux (streaming), comme Spotify, Apple Music, Google Play et Tidal.

L’artiste de Chicago Chance The Rapper en a profité pour récolter sept nominations pour son disque Coloring Book, uniquement offert en écoute en continu. L’artiste avait récolté plus de 57 millions d’écoutes lors de sa première semaine de diffusion. À ce jour, sa pièce No Problems a été écoutée près de 89 millions de fois sur Spotify. Notons qu’en plus de cette percée, Chance The Rapper n’est pas appuyé par une étiquette de disque, fait plutôt rare dans ces stratosphères musicales.

Beyoncé et Drake ont également opté pour une mise en marché non conventionnelle pour leurs disques. La chanteuse, épouse de Jay-Z, a lancé son Lemonade sans préavis sur la plateforme Tidal et sous forme d’un long vidéoclip sur HBO. Quant à Drake, son album Views n’était offert que sur Apple Music lors de sa première semaine d’existence.

À l’autre bout du spectre, Adele a fracassé des records de ventes mais a attendu six mois avant de diffuser ses chansons, dont l’émotive Hello, sur Spotify.

Une étoile et une lune

Pour revenir aux nominations, David Bowie, décédé peu après avoir lancé l’album Black Star, reçoit quatre mentions.

« Je pense que ça va au-delà d’un vote de sympathie, parce que parfois, [on peut] voir ce genre de choses arriver quand les gens se désolent, a relevé le président et directeur général de l’Académie, Neil Portnow, cité par l’Agence France-Presse. Écoutez [son] album — il est assez exceptionnel. »

Bowie est en lice pour le meilleur album alternatif. Il est accompagné dans cette catégorie de Bon Iver, de PJ Harvey, d’Iggy Pop et de Radiohead. Le groupe de Thom Yorke ne récolte que deux nominations pour A Moon Shaped Pool, qui avait créé la commotion lors de sa parution.

Quant au Canadien Justin Bieber, il reçoit quatre nominations.

Mentionnons que deux artistes français sont en nomination. Le groupe métal Gojira aura deux chances de repartir avec une statuette, alors que le musicien Jean-Michel Jarre est en lice dans la catégorie du meilleur album dance électronique.

Au total, le gala remettra 84 statuettes et sera animé par James Corden.

Lors de la dernière cérémonie, le rappeur Kendrick Lamar avait gagné cinq récompenses, porté par son album To Pimp a Butterfly, dont les textes traitent notamment des relations raciales.

1 commentaire
  • Louis Labelle - Abonné 6 décembre 2016 20 h 50

    A des lieues...

    Lieue comme dans mesure de la distance