6,6 millions $CAN pour une partition

Le manuscrit de la 2e Symphonie de Mahler (232 pages), vendu par Sotheby’s cette semaine, s’est adjugé à 3,9 millions de livres anglaises. Ce manuscrit appartenait à la succession de Gilbert Kaplan, un financier américain fasciné par cette oeuvre au point d’apprendre à la diriger, ce qu’il fit une centaine de fois avec deux enregistrements à la clé, dont un pour Deutsche Grammophon. L’acheteur est pour l’instant anonyme. Si, sur le papier, la 2e de Mahler est, comme on le lit partout, « la partition la plus chère jamais vendue », dans les faits, le lot de 508 pages comprenant neuf symphonies de Mozart et vendu en 1987 pour 2,5 millions de livres anglaises par Sotheby’s détient le vrai record. Rapporté à l’inflation entre 1987 et 2016, Mozart dépasse les 10 millions $CAN et reste donc plus valeureux que Mahler !