Reinhard Goebel et Yoav Talmi de retour à Québec

Christophe Huss Collaboration spéciale
Le chef allemand Reinhard Goebel dirigera les Violons du Roy en septembre au Palais Montcalm.
Photo: Christina Bleier Le chef allemand Reinhard Goebel dirigera les Violons du Roy en septembre au Palais Montcalm.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Le chef allemand Reinhard Goebel, qui dirigera les Violons du Roy le 16 septembre au Palais Montcalm, sera l’une des vedettes de l’automne musical dans la capitale.

À Québec, le jeu de chaises musicales a eu lieu dans l’intersaison et en coulisse. En engageant Astrid Chouinard au poste de président-directeur général, l’Orchestre symphonique de Québec brasse les cartes pour amorcer une phase cruciale de consolidation et de développement. On rappellera que Jean-Yves Germain, président du conseil d’administration de l’OSQ, déclarait au Devoir en février dernier : « On a un moule à briser, un historique de déficits. Il faut que cela change. » Ce changement est désormais confié à celle qui menait les destinées des Violons du Roy depuis 2010…

La saison 2016-2017 de l’OSQ débutera le 14 septembre avec le violon solo du Philharmonique de Berlin Daishin Kashimoto, qui jouera le Concerto de Tchaïkovski. Fabien Gabel dirigera ce concert, ainsi que le suivant, le 21 septembre, programmant le Concerto pour violoncelle de Dvorák (soliste Antonio Meneses) et la Symphonie héroïque de Beethoven. Louis Lortie prendra la baguette la semaine suivante dans un programme Fauré, Beethoven et Saint-Saëns. Jouer et diriger le 2e Concerto pour piano du compositeur français sera une prouesse rarement vue, du niveau de Dimitri Mitropoulos jouant et dirigeant jadis le 3e Concerto de Prokofiev !

Les autres rendez-vous de la rentrée pour l’OSQ sont le concerto L’Empereur de Beethoven avec François-Frédéric Guy, le 9 novembre, et le 2e Concerto de Chopin par Charles Richard-Hamelin, le 20 novembre. Lors de ces concerts, Fabien Gabel dirigera la Symphonie fantastique et la 1re de Brahms.

Un vent de nostalgie risque de souffler le 30 novembre, lorsque Yoav Talmi viendra diriger Carmina Burana de Carl Orff. La frange la plus curieuse du public de Québec suivra cette saison les prestations du chef assistant en résidence de l’OSQ, le prometteur Nicolas Ellis.

Violons et Club musical

Le chef allemand Reinhard Goebel fut l’un des réinventeurs les plus radicaux de la musique baroque. Le bouillonnant personnage a rangé les Violons du Roy aux côtés du Philharmonique de Berlin dans ses orchestres de prédilection. Il dirigera les musiciens de Québec le 15 septembre dans un programme d’oeuvres inspirées par l’Orchestre de Dresde au XVIIIe siècle. Les Violons retrouveront aussi Anthony Marwood et Bernard Labadie, ce dernier dans quatre cantates de Bach et Le Messie de Haendel. La venue du claveciniste iranien Mahan Esfahani, lors d’un concert Bach sans frontières le 24 novembre, est à ne pas manquer.

Au Club musical de Québec, les invités de l’automne sont le lumineux clarinettiste Andreas Ottensamer (11 septembre), la violoncelliste Sol Gabetta, en concert, le 5 novembre, avec le pianiste français Bertrand Chamayou et les King’s Singers, qui chanteront Noël le 13 décembre. Ludovico Einaudi sera, le 16 octobre, l’invité vedette de la programmation du Palais Montcalm.

Quant à l’Opéra de Québec, il programme le diptyque Suor Angelica et Gianni Schicchi de Puccini à partir du 22 octobre.

Cinq concerts majeurs

11 septembre : Andreas Ottensamer au Club musical.

15 septembre : Reinhard Goebel dirige les Violons du Roy.

5 novembre : récital Sol Gabetta et Bertrand Chamayou.

30 novembre : le retour de Yoav Talmi à l’OSQ.

8 et 9 décembre : Bernard Labadie dirige Le Messie.