American Tunes, Allen Toussaint

Allen Toussaint ne pouvait pas mourir subitement en novembre 2015 sans laisser une dernière preuve de l’importance de sa contribution à l’histoire de la musique américaine : la voici donc, sous forme d’un album posthume réalisé par Joe Henry et qui se veut une suite au magnifique The Bright Mississippi (2009). À un titre de Paul Simon près, le répertoire est encore largement consacré aux grands du jazz : Fats Waller, Strayhorn, Bill Evans, Duke, Earl Hines… Façon Toussaint, toujours : ce piano qui ne peut venir que de La Nouvelle-Orléans, ce sens du swing incomparable, cette touche percussive : l’Amérique au bout de ses doigts. Le saxophoniste Charles Lloyd et le guitariste Bill Frissell donnent un coup de main, mais c’est bien le son et l’esprit Toussaint qui dominent l’ensemble. Enregistré en séances disparates, l’album se révèle néanmoins absolument cohérent — merci au brillantissime Henry. Posthume, oui, mais bien vivant.


Allen Toussaint - Big Chief

American Tunes

Jazz

Allen Toussaint (Nonesuch)