Blue Note, le projet qui perdure

Le guitariste attitré du groupe Our Point of View, Lionel Loueke
Photo: Mathieu Bitton Le guitariste attitré du groupe Our Point of View, Lionel Loueke

Initialement mis sur pied pour célébrer le 75e anniversaire du légendaire label américain Blue Note en 2014, le groupe étoile Our Point of View semble maintenant destiné à durer un bon moment. Et son guitariste attitré, Lionel Loueke, sera le dernier à s’en plaindre.

Aussi appelé le Blue Note 75 Band, le groupe rassemble six des musiciens les plus pertinents, influents et populaires de la scène contemporaine : le pianiste Robert Glasper, la trompettiste Ambrose Akinmusire, Loueke, le saxophoniste Marcus Strickland, le batteur Kendrick Scott et le bassiste Derrick Hodge. Un véritable « All Star Band » qui montre par la somme de ses composantes à quel point cette étiquette est demeurée une référence jazz incontournable au fil des ans.

Un son collectif unique

« Nous avons chacun une personnalité musicale très forte, disait mardi de sa voix calme le Béninois Lionel Loueke, joint en Europe. Nous ne pouvions pas garantir au label que ça allait marcher au départ — souvent, ce genre de groupe All Star ne réussit pas à générer quelque chose sur le plan musical. Mais avec Blue Note 75, on a développé un son collectif vraiment unique dans lequel on entend aussi la personnalité de chaque membre. On a tous mis nos ego de côté. »

Le secret ? Difficile à mettre en mot, répond Loueke, qui remarque toutefois que « c’est la musique qui guide » le groupe. Il y a aussi que les six appartiennent à un courant de musiciens qui « ont tous la même vision ». C’est-à-dire ? « Aucun d’entre nous ne veut rester dans cet esprit traditionnel jazz et be-bop, on voit plus large. » Glasper incarne bien cette génération portée aux métissages musicaux, multipliant les projets touchant à tout le rayon des musiques noires américaines. Et ses acolytes sont du même acabit.

Photo: Eva Hambach Agence France-Presse Ambrose Akinmusire, le trompettiste du groupe Our Point of View

Liberté

Si c’est l’équipe de Blue Note qui a formé le groupe à partir de son large bassin d’artistes maison — et en rassemblant des musiciens qui se connaissaient déjà —, Our Point of View est totalement libre de jouer ce qu’il veut comme il le veut, assure Loueke.

« Il n’y a aucune contrainte. C’est un projet qui regroupe l’ancien et le moderne, en ce sens où on peut piger dans le répertoire passé du label [des compositions du saxophoniste Wayne Shorter, notamment], ajouter des compositions originales et tout jouer à notre manière. J’adore ça parce qu’on ne sait jamais où s’en va la musique avec ces gars-là. On peut s’attendre à tout, c’est un réel bonheur de jouer avec eux. »

C’est d’ailleurs ainsi que Lionel Loueke se représente l’esprit Blue Note : un mélange d’unicité et de liberté. « Qu’on aime ou pas le son de tel ou tel musicien, Blue Note ne signe qu’avec des artistes qui sont originaux, qui ont quelque chose d’unique, qui portent un message personnel, évalue-t-il. À la différence d’autres majors, Blue Note ne cherche pas à copier ce qui fonctionne ailleurs. Et pour les quatre albums que j’ai faits pour eux, on m’a laissé un libre choix absolu. C’est précieux. »

Pour ce qui est de Blue Note 75, le concert de Montréal sera suivi de la sortie d’un disque enregistré à la fin 2015. D’autres spectacles sont à prévoir, pense Loueke. « Ce n’était pas prévu comme ça, mais on dirait bien que ça va durer un bon moment, et tant mieux. »

 

Blue Note 75 Band

Au théâtre Maisonneuve, le vendredi 1er juillet, 20 h