Inégal, amical et pas banal

Galaxie
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Galaxie

Entre le groupe rock Galaxie, intense et décapant, et la formation folk-rock de Marie-Pierre Arthur, tout en texture et en émotion, la relation sonique était à la base inégale. Mais l’idée de les rassembler sur scène pour faire se rencontrer leurs univers n’en était pas moins une fort bonne.

Reste qu’au fil de leur spectacle bicéphale, ou tout le monde jouait avec tout le monde dans une grande fête de famille — on a même vu un gamin monter sur scène —, c’est clairement plus les chansons de Marie-Pierre Arthur qui étaient « galaxifiées » que l’inverse.

Déjà sur Fil de soie, de la Gaspésienne, les claviers de François Lafontaine — conjoint de cette dernière mais membre de Galaxie — donnaient une autre dimension à la chanson. Sur Droit devant ? la batterie était presque électro, et les guitares d’abord arpégées puis martelées en gros accords barrés, étaient en rupture complète avec la version originale. Comme avant était plutôt comme à l’origine, sauf la finale, où le guitariste de Galaxie, Olivier Langevin, a fait ce qu’il sait faire le mieux, un gros solo à la fois mélodique et libre.

Du côté des chansons de Galaxie, comme Dragon ou Camouflar, il était en tout cas plus difficile de cerner l’apport d’Arthur et de sa bande. Cette même Dragon dérapait joliment, mais pas tant différemment que ce que le groupe peut faire en temps normal.

Reste qu’en tout, et ce n’est pas banal, ils étaient dix à nous livrer parmi ce qui se fait le mieux en musique québécoise francophone, et pas les dix moins bons musiciens d’ici non plus. Avec trois (trois !) batteurs ou percussionnistes, deux basses — Fred Fortin et Marie-Pierre Arthur — trois voix de femmes — dont Marie-Pierre Arthur, encore ! — il ne manquait pas de fréquences dans nos oreilles. Et des très belles.

Un peu à la manière de Pierre Lapointe quelques jours plus tôt sur la même scène, Olivier Langevin a demandé à la foule, dans une de ces rares interventions, de « continuer à aller voir des shows, c’est vraiment important ». Si c’est pour avoir droit à une soirée du genre, il n’aura pas à prêcher trop pour que son voeu soit exaucé.
 

À voir en vidéo