Musiques tous azimuts à Saint-Lambert

La scène Desjardins à Saint-Lambert, où auront lieu les principaux concerts du festival Classica.
Photo: Festival Classica La scène Desjardins à Saint-Lambert, où auront lieu les principaux concerts du festival Classica.

De vendredi à dimanche, le festival Classica à Saint-Lambert proposera une animation musicale de plein air pour tous les goûts.

Le titre de cette 6e édition, De Rossini à Led Zep, dit tout de la palette proposée à Saint-Lambert, mais aussi à Boucherville et Brossard et, pour la première fois, à Westmount et Saint-Constant. André Mathieu étant natif de Saint-Constant, « une exécution intégrale de ses oeuvres y est planifiée sur trois ans », confie au Devoir le directeur artistique, le baryton Marc Boucher.

Ce dernier, légitimement fier de composer un tel menu avec « seulement 13 % de fonds publics », compte bien attirer lors de cette édition 50 000 spectateurs, ce qui ferait de « Classica (au prorata du nombre de jours) le plus important festival urbain dédié à la musique classique au sens large au Canada. » Effectivement, dans la définition, le mot « musique classique » est à prendre au sens vraiment très large, celui que tentent désormais de nous inculquer toutes les propositions radiophoniques, publiques comme privées.

Répertoire italien

Sur la scène Desjardins à Saint-Lambert se succéderont, vendredi à 21 h airs et choeurs du répertoire italien avec Aline Kutan (soprano), Nora Sourouzian (mezzo) et Éric Thériault (ténor) et samedi à la même heure un programme Led Zep – Stairway to Heaven, avec les plus grands succès du groupe britannique Led Zeppelin dans une version pour orchestre, choeur et rock band. Natalie Choquette conclura la manifestation dimanche à 20 h à la Paroisse catholique de Saint-Lambert.

Deux nouveaux volets s’ajoutent cette année : Notes gourmandes, un espace gourmand en plein air comprenant un grand chapiteau avec bistro musical animé et des kiosques agroalimentaires, et le Salon d’écoute Hi-Fi Classica, en plein coeur de Saint-Lambert. Ils s’ajoutent à l’événement Peinture en direct, où 40 artistes peintres professionnels créeront des oeuvres inspirées par la musique et mises à l’encan silencieux électronique.

Un passeport familial (2 adultes, 2 enfants) au coût de 150 dollars donne l’accès à tous les concerts du festival.