30 ans à faire résonner le monde

Le Festival international Nuits d’Afrique de Montréal célèbre cette année trois décennies de partage. Pour l’occasion, le rendez-vous imaginé et porté par Touré ouvre les bras à l’icône de la musique algérienne Rachid Taha, au monument de la musique haïtienne Tabou Combo et à l’emblématique orchestre national cubain Orquesta Aragón. Il renoue également avec la parole, le rythme et la faconde de Manu Dibango, qui a marqué l’histoire des musiques du monde mais aussi celle du festival, dont il a été plusieurs fois le parrain. Du 12 au 24 juillet 2016, plus de 700 artistes provenant de 35 pays vont converger vers le centre-ville de Montréal. Le festival lancera aussi son premier prix Nuits d’Afrique pour la francophonie, qu’il réserve au père de la musique du monde Manu Dibango. Ce prix spécialement créé pour les 30 ans du festival sera récurrent et remis à un artiste à chaque édition.