Petal, Avataar

Tout au long du parcours de ce groupe torontois, une voix céleste survole en douceur les tablas du polyvalent Ravi Naimpally, un pionnier de la fusion avec les musiques indiennes, pendant que le saxophoniste Sundar Viswanathan explore les points d’alliage entre les structures de la musique de l’Inde du Sud et celles de la ville occidentale. On l’appelait Sam, il est revenu à son nom de naissance et son trajet se fait sereinement, avec plusieurs moments de tranquillité et quelques atmosphères doucement étranges, mais en étant également parsemé de la guitare électrique parfois distordue de Michael Occhipinti et de groove plus funky. Si l’ensemble ne paraît pas désarmant pour qui s’intéresse au genre, la musique y est interprétée avec sensibilité et maestria. L’ajout de quelques phrasés à l’indienne par Samidha Joglekar et de quelques autres instruments comme le piano Fender Rhodes contribue à diversifier un climat souvent aéré.


Avataar - Infinite Open

Petal

World jazz

Avataar, InSound Records — cdbaby.com/cd/avataar