Mort du saxophoniste argentin «Gato» Barbieri

Gato Barbieri en novembre 2015 à Las Vegas à l’occasion d’un gala
Photo: Chris Pizzello / Invision / Associated Press Gato Barbieri en novembre 2015 à Las Vegas à l’occasion d’un gala

New York — Leandro « Gato » Barbieri, saxophoniste argentin compositeur notamment de la musique du film Le dernier tango à Paris, est mort samedi à l’âge de 83 ans, a annoncé dimanche le club de jazz new-yorkais Blue Note.

« Nous avons perdu aujourd’hui une légende, un pionnier et un ami cher », a déclaré le célèbre club de jazz dans un tweet, sans préciser les causes du décès du saxophoniste ténor.

« La contribution significative de Gato à la musique et aux arts a été une inspiration pour chacun d’entre nous », poursuit Blue Note.

Né le 28 novembre 1932, Barbieri a enregistré une cinquantaine d’albums au cours de sa longue carrière.

Il avait commencé à jouer du saxophone encore adolescent dans des clubs de Buenos Aires, gagnant à cette occasion le surnom de « Gato » — chat en espagnol.

Il a ensuite exploré de nombreux styles, du free-jazz (avec le trompettiste Don Cherry dans le milieu des années 60) à la musique de films et latino-américaine dans les années 70 et 80, rappelle sa biographie publiée par Blue Note.

La musique du film sulfureux de Bernardo Bertolucci Le dernier tango à Paris, avec Marlon Brando et Maria Schneider, lui avait valu un Grammy Award en 1972 et l’avait fait connaître du grand public.

La relation de « el Gato » avec Blue Note a débuté en 1985. Il a « permis d’asseoir la réputation du club à ses débuts », a ajouté le club de jazz.

Son dernier album Shadow, sorti en septembre 2002, avait été couronné comme « album de jazz latino de l’année » par Billboard.

Gato Barbieri avait donné son dernier concert le 23 novembre 2015, a précisé Blue Note.