Fleeting, Glenn Jones

Les oeuvres du guitariste américain Glenn Jones se suivent, mais chacune vient grossir autrement le kaléidoscope du style american primitive guitar dont il est le formidable porte-étendard. Fugaces aperçus de l’éternité filtrant à travers le sombre quotidien, chaque exercice de fingerpicking déployé pour nos humbles tympans nous transporte dans des mondes aussi riches qu’inédits. Dans Fleeting, le fils illégitime de John Fahey dessine les méandres du passé et de ses échos dans nos vies. Poèmes ou berceuses étranges grattées sur banjo, toutes les pièces coulent comme des gouttes de pluie dans le soleil printanier. Est-ce l’enregistrement pur et brut de Laura Baird qui nous fend ainsi le coeur, notamment dans la mystique Close to the Ground ? L’hommage au légendaire Robbie Basho en « jeune dragon » n’est pas en reste. Le maître guitariste sera en concert le 3 avril à Québec et le 4 avril à Montréal, avec la fabuleuse Myriam Gendron.

Fleeting

American Primitive

Glenn Jones, Thrill Jockey