Musique classique - Aline Kutan en double

C'est deux fois cette semaine que les Montréalais pourront écouter la voix cristalline d'Aline Kutan.

En premier lieu, chez les Musici de Montréal, ce soir dans une oeuvre qui a connu son heure de gloire dans les années 60: le Concerto pour colorature de l'Ukrainien Reinhold Glière. Cette partition en deux mouvements, sans équivalent notable dans le répertoire, traite la voix comme un instrument et la dispense de paroles. Épreuve de force dans l'allegro, elle fleure bon le romantisme suave dans l'andante introductif. Aline Kutan le souligne bien: «Le premier mouvement est touchant et doux; il ne faut pas voir l'oeuvre comme une épreuve athlétique. Ce qui me fait plaisir quand je la chante, c'est de faire véritablement partie des musiciens de l'orchestre.» Aline Kutan, qui avait déjà interprété ce concerto en 1997 avec Charles Dutoit à l'OSM, interprétera lors du même concert d'I Musici le Salve Regina de Schubert, prélude à la transfiguration mahlérienne du Quatuor La Jeune Fille et la Mort, qui occupera l'orchestre en seconde partie et sur lequel j'ai déjà exprimé mes réserves dans ces colonnes.

Pour ceux qui auront été charmés, signalons, demain à la salle Claude-Champagne de l'Université de Montréal, un récital gratuit d'Aline Kutan avec le clarinettiste André Moisan et la pianiste Louise Andrée Baril. Le programme de mélodies allemandes, outre le traditionnel Pâtre sur le rocher de Schubert, comprendra des lieder de Spohr, Lachner, Meyerbeer et Sobeck. Il avait été en partie rodé il y a quelques années lors d'une tournée des Jeunesses musicales.

Après cette escale dans sa ville de résidence, Aline Kutan ira à Bordeaux pour participer à la création de l'opéra Les Rois de Philippe Fénelon avant de souffrir la lamentable mise en scène signée Bob Wilson de La Flûte enchantée à l'Opéra de Paris-Bastille. Elle nous reviendra en novembre, à l'Opéra de Montréal, en Zerbinette dans Ariane à Naxos de Richard Strauss.

***

ALINE KUTAN EN CONCERT

I Musici de Montréal

Ce soir à 20h à la salle Pollack de l'université McGill. Îuvres de Schmidinger, Glière et Schubert, (514) 982-6038. Récital avec André Moisan (clarinette) et Louise-Andrée Baril (piano). Demain, 20h, à la salle Claude-Champagne de l'Université de Montréal. Îuvres de Spohr, Lachner, Meyerbeer et Sobeck.