Brute, Fatima Al Qadiri

Koweïtienne née au Sénégal ayant fait ses études universitaires à New York, sa ville d’adoption, l’artiste multidisciplinaire Fatima Al Qadiri touche aux arts visuels et à la musique avec une même vision, personnelle, décalée et socialement engagée. Après un premier disque en forme de voyage dans une Chine imaginaire (Asiatisch), elle ramène un discours militant dans son oeuvre musicale avec Brute, hypnotique et angoissant réquisitoire contre la brutalité policière. S’ouvrant avec des extraits de bulletins de nouvelles décrivant les émeutes de Ferguson, la compositrice impose rapidement ses synthétiseurs placides, ses structures rythmiques lentes et soudaines, serties de bruits de sirènes. Au jeu des comparaisons musicales, imaginons un Angelo Badalamenti ou un Vangelis essayant de faire du grime anglais ou du dubstep : une musique électronique engourdie qui privilégie l’atmosphère plutôt que la mélodie et qui peine à avancer. Obsédant, malgré sa direction musicale confuse et ses moments d’apathie.



Fatima Al Qadiri - Curfew

Brute

Électronique

Fatima Al Qadiri, Hyperdub