Fred Pellerin: retour à l’OSM du magicien des mots

Christophe Huss Collaboration spéciale
Photo: Robert Côté

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Une année sur deux, l’OSM renoue avec Fred Pellerin pour un mariage de l’imaginaire, des mots et de la musique au temps de Noël. L’année 2015 est de celles–là, pour notre plus grand bonheur.

Il ne faut pas nourrir de faux espoirs. Le fait qu’il se passe quelque chose de tout à fait particulier lors des concerts de Noël réunissant Fred Pellerin et Kent Nagano est désormais avéré et le public se précipite pour y communier. Le spectacle 2015, Il est né le divin enfin !, sera présenté à guichets fermés entre le 9 et le 12 décembre, malgré une supplémentaire le samedi 12 décembre dans l’après-midi.

Oratorio de Noël

L’OSM donnera les 16 et 17 décembre, sous la direction de John Nelson, en postlude au Festival Bach, les Cantates I, II, V et VI de l’Oratorio de Noël de Bach. Kathryn Lewek, Robin Blaze, Julian Prégardien et Gordon Bintner en seront les solistes.

Ce même Oratorio de Noël sera présenté par I Musici et le choeur du Studio de musique ancienne de Montréal les 19 et 20 décembre à la salle Bourgie. Jean-Marie Zeitouni a choisi les Cantates I, II et III et ses solistes seront Kimy McLaren, Mireille Lebel, Frédéric Antoun et Steven Labrie.

Pas de Noël sans présentation du Messie. Pour cela, on compte évidemment sur Boris Brott et l’Orchestre de chambre McGill. Avec les Cathedral Singers et Musica Orbium, préparés par Patrick Wedd, on proposera l’oratorio de Haendel le mardi 8 décembre à la cathédrale Christ Church, avec en solistes Dominique Labelle, Lauren Segal, Antoine Bélanger et James Westman.

Pour nos lecteurs de l’Outaouais, le Messie événementiel est programmé cette année à Ottawa, puisque Trevor Pinnock, qui fut renversant dans cette oeuvre à Québec et Montréal l’an dernier, viendra y diriger l’Orchestre du Centre national des arts les 15 et 16 décembre. En solistes ; Karina Gauvin, Sasha Cooke, John Tessier et Christian van Horne.

À Québec, le concert de Noël des Violons du Roy fêtera aussi le centenaire des Petits chanteurs de Québec, le 16 décembre sous la direction de Mathieu Lussier.

Si l’Orchestre symphonique de Québec préfère célébrer Hollywood en décembre, l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières programmera le samedi 12 décembre Noëls d’antan, avec les chansons de la Bolduc.

Noël en tous genres

À Montréal, la salle Bourgie offre une programmation des fêtes diversifiée. Ne l’ébruitez pas, mais je n’ai pas l’intention de manquer le Noël de Charlie Brown, le 17 décembre à 18 h ! Auparavant, la salle du Musée des beaux-arts aura présenté le Noël de Quartom (6 décembre), Noël celtique (10 décembre) et le Sing-in de la CBC, le dimanche 13 décembre à 15 h. Au même moment, au Gesù, l’organiste François Zeitouni donnera les Noëls de Daquin.

Les concerts choraux débuteront dès cette fin de semaine avec le choeur St Laurent, dimanche à 15 h à St-Andrew St-Paul. Ce concert sera repris le 20 décembre au même endroit. Le samedi 12 décembre, Patrick Wedd organisera un grand « Sing along » de Noël à 16 h 30 à la cathédrale Christ Church. Le 13 décembre, le Nouvel ensemble vocal de la Renaissance proposera des Noëls anciens à Saint-Jean-l’Évangéliste, tout à côté de la Maison symphonique de Montréal.

L’ensemble Caprice présentera Noël autour du monde le 6 décembre à Dollard-des-Ormeaux et le 12 décembre à la Maison de la culture Rosemont–La Petite-Patrie, alors qu’Arion proposera Croque-Noël à la Galerie Gora le 18 décembre à midi.

Quant à l’indestructible Casse-noisette des Grands Ballets, il sera précédé, pour une 6e année consécutive, du 26 novembre au 6 décembre, du Marché Casse-Noisette dans la galerie du Palais des congrès de Montréal. Premier marché de Noël à caractère philanthropique de Montréal, cet événement a été créé par Les Grands Ballets en 2010 au profit du Fonds Casse-Noisette pour enfants. Sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier, la chorégraphie de Fernand Nault (1920-2006) en sera à sa 51e année. Seize représentations, prévues entre le 11 et le 30 décembre, rassembleront une centaine de danseurs dans des décors de Peter Horne et des costumes de François Barbeau, éclairés par Nicholas Cernovitch.

À offrir

Et si vous désirez offrir des places de concert pour les fêtes, voici notre traditionnelle sélection de cinq spectacles du premier semestre de 2016. Tous ces concerts ont lieu à la Maison symphonique de Montréal.

12 février Le retour de Bernard Labadie lors d’un concert Mozart des Violons du Roy (aura lieu le 11 février à Québec).

16 février L’Orchestre du Festival de Budapest et Ivan Fischer avec Marc-André Hamelin.

18 et 20 février Charles Dutoit dirige l’OSM dans le cadre de Montréal en lumière.

25 mars Yannick Nézet-Séguin dirige la Messe glagolitique de Janacek.

15 avril Visite de l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise et de Mariss Jansons.