Hommages à Friedrich Gulda

Le pianiste autrichien Friedrich Gulda (1930-2000), dont l’apparition dans le monde musical des années 50 fit sensation par ses lectures musicales vives, racées et limpides, se voit honoré par deux parutions commémoratives majeures. Un coffret de 10 CD publié par Deutsche Grammophon regroupe tous ses enregistrements de Mozart réalisés entre 1948 et 1999, dont une étrange mais fascinante version pour Clavinova de la Sonate K. 457. Un coffret Arthaus de 7 DVD, Friedrich Gulda The Video Tapes, documente l’artiste excentrique, passionné de jazz et de classique, dans les années 1980 et 1990. On y trouve ses propres concertos et le concert avec Chick Corea, mais pas le Concerto no 5 de Beethoven, dont la télévision allemande fut coproductrice. Gulda fut le professeur, à Vienne, de Martha Argerich.

À voir en vidéo