Haydn, Schubert et Brahms. Marie-Ève Scarfone (piano)

Le violoncelliste québécois Stéphane Tétreault livre son 2e CD Analekta, qui réunit l’arrangement par Piatigorsky du Divertimento Hob. XI : 113 de Haydn, la Sonate arpeggione de Schubert et la 1re Sonate de Brahms. Le CD est dédié à Paul Desmarais, décédé la veille de l’enregistrement, ce qui peut expliquer la gravité presque pathétique qui se dégage de l’interprétation, d’autant que Tétreault n’a pas besoin de forcer sa nature pour avoir tendance à « beurrer épais ». À 22 ans, on n’a pas encore besoin de porter tout le poids de la douleur du monde sur ses épaules ! Même si ce style appuyé dans l’Opus 38 de Brahms n’est pas ma tasse de thé, ce CD est celui d’un violoncelliste généreux, doté d’un son magnifique — son violoncelle est l’un des plus précieux du monde. Les concerts de cet été ont montré que le partenariat avec Marie-Ève Scarfone est le bon. La prise de son, proche, capte, hélas ! nettement la respiration du violoncelliste.

Stéphane Tétreault

Musique classique

Haydn, Schubert et Brahms. Marie-Ève Scarfone (piano). Analekta AN 2 9994.

À voir en vidéo