Para Ti, Willy Rios

Après plusieurs années d’une carrière bien remplie, Willy Rios fait enfin paraître son premier disque. On l’a connu avec les groupes andins Los Masis et Eco Andino, puis dans des expériences plus contemporaines aux côtés d’Irem Bekter et maintenant dans Color Violeta. De sa Bolivie natale, il a conservé des rythmiques comme le blues huayno, l’atmosphère aérienne de la quena, les raclements du charango et le souffle terrien du sicus. Mais sa musique n’est pas qu’andine et sa grande connaissance du Montréal métissé l’amène à intégrer des instruments qui jazzent comme le piano, le saxo et la contrebasse, ou qui confèrent un parfum oriental comme l’oud. La mélodie est souvent en avant, mais la musique peut se complexifier : Willy est un maître des ambiances qu’il développe en finesse, même si le rythme se pointe parfois. Il lui arrive aussi de miser sur le dénuement ou même sur le chant. Tout cela avec beaucoup de sensibilité et de beauté.

Para ti

Musique andine métissée

Willy Rios, Indépendant

À voir en vidéo