Live in Bangalore, Ravi et Anoushka Shankar

7 février 2012 : deux mois avant son 92e anniversaire et dix avant son décès, Pandit Ravi Shankar offre à Bangalore ce qui devait s’avérer son dernier concert en Inde avec sa fille Anoushka, comme lui sitariste. Le maître reçoit un ordre strict de son médecin : ne pas jouer plus d’une heure, il en fera presque le double. On lui donne un peu d’oxygène avant son entrée en scène et il démarre, barbu, souriant, heureux avec son Anoushka qui a du répondant et qui démontre sa fierté d’être avec lui. Les deux se regardent souvent, se sentent, se lancent dans de savoureux dialogues. Si le père ne peut toujours jouer aussi rapidement qu’auparavant, il sort encore quelques lapins dans son chapeau : de vieux raga, des airs traditionnels intégrés au répertoire, des techniques de jeu surprenantes et d’excellents autres musiciens à la flûte, au shehnai et aux percussions. Ce concert historique est très émouvant.

Live in Bangalore

Musique indienne

Ravi Anoushka Shankar, East Meets, West/Harmonia Mundi 2 CD, 1 DVD