Talking Down the Tiger, Ryan Scott et Andrew Staniland

La collection des « classiques canadiens » de Naxos est la vitrine la plus éclatante, sur le plan international, au bénéfice de la création musicale au pays. Est-elle représentative ? On espère pouvoir répondre « non », à voir le peu de créateurs québécois documentés — en fait un seul CD, consacré — heureusement ! — à Jacques Hétu. L’Albertain Andrew Staniland, récemment enregistré par le Trio Gryphon, est représenté ici par des compositions associant un instrument acoustique (successivement percussion, guitare, flûte, violoncelle et saxophone) et un traitement électronique. Naxos a raison de titrer sur l’oeuvre avec percussion, Talking Down the Tiger, fascinant tour de force mimétique. L’intérêt s’étiole un peu dans les oeuvres avec violoncelle et avec saxophone (la moins intéressante), mais la moitié du CD, au moins, prouve que Staniland a largement sa place ici.

Talking Down the Tiger

Classique

Andrew Staniland. Oeuvres pour instruments et électronique. Ryan Scott (percussion), Andrew Staniland (électronique). Naxos 8.573428.

À voir en vidéo