Magnifique, Ratatat

Le duo new-yorkais Ratatat revient enfin avec de nouvelles rafales musicales, cinq ans après son dernier disque, LP4. Mike Stroud et Evan Mast proposent 14 nouveaux titres où la guitare reprend le dessus sur les claviers. Le duo a toujours ce son électro-rock saturé qui le définit si bien, mais Ratatat le décline de plein de manières sur Magnifique. Il y a même des airs arabisants, country — la guitare slide minaude sur Drift — et hawaïen (Supreme). Clairement, les gars ont décidé de s’éclater, et laissent beaucoup de place à un certain humour musical. Par exemple, l’introduction du disque ressemble à du Queen médiéval sur les bords, alors que la plupart des chansons se terminent par de petites capsules iconoclastes : extraits de clavier Casio, changements de postes de radio, etc. Si on eût pu se passer des capsules, le reste de Magnifique est fort divertissant, et fera probablement de la bonne matière pour les concerts.

Magnifique

Électro-rock

Ratatat, XL Recordings

À voir en vidéo