Elements Eternal, Oeuvres de Brian Current, Andrew Staniland, Michael Oesterle, James K. Wright.

Après une remarquable parution consacrée à l’oeuvre de chambre pour cordes de Jacques Hétu, la collection des « Classiques canadiens » de Naxos s’enrichit avec une parution autour, cette fois, d’interprètes. Le Trio Gryphon, fort de la commande et de la création de plus de 75 oeuvres depuis 1993, présente ici quatre compositions des années 2011 à 2013. Le parcours commence de manière fort convaincante par These Begin to Catch Fire de Current et son étonnante et scintillante entrée en matière. Les Solstice Songs de Staniland sont plus ludiques, le compositeur cherchant comme souvent une certaine accessibilité. Oesterle nous offre des portraits sonores de Julia Child, Conlon Nancarrow et Jackson Pollock, qui auraient eu 100 ans en 2012. Nancarrow aurait aimé. Les Lettres à l’immortelle bien-aimée de Wright, chantées en allemand par Julie Nesrallah, sont une étrange oeuvre post-Mahler/Copland dans ce contexte.

Elements Eternal

Classique

Oeuvres de Brian Current, Andrew Staniland, Michael Oesterle, James K. Wright. Trio Gryphon. Naxos 8.573 533.

À voir en vidéo